Le premier train à grande vitesse (TGV) en Afrique sera Marocain

Description

Le Maroc s'engage de plain-pied dans le développement d'un système de transport ferroviaire multimodal et respectueux de l'environnement, avec le bouclage du financement du projet de TGV reliant Tanger à Casablanca, a affirmé, vendredi à Tanger, le ministre de l'Equipement et des transports, M. Karim Ghellab. Ce projet de 20 milliards de DH, premier du genre en Afrique et dans le monde arabe, fait partie d'un programme d'envergure pour l'essor du secteur ferroviaire au Maroc, la mise à niveau du réseau et l'amélioration de la compétitivité du secteur, a déclaré M. Ghellab à la presse, à l'issue de la cérémonie de signature de six conventions relatives à ce projet, sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI. Rendez-vous dans cinq ans pour rallier Tanger-Casablanca à grande vitesse. C'est en décembre 2015 que le Maroc devrait inaugurer une ligne à grande vitesse entre les deux grandes villes du nord du pays. Le groupe industriel français Alstom a annoncé avoir signé un contrat avec le Maroc portant sur quatorze rames de TGV à deux niveaux (duplex) pour un montant de près de 400 millions d'euros. La ligne à grande vitesse transitera par la capitale Rabat et permettra de faire, par exemple, Tanger-Rabat en 1h15 contre 3h55 aujourd'hui et Tanger-Casablanca en 2h10 contre 4h45 actuellement. Les quatorze rames seront fabriquées en France, sur les sites d'Alstom Transport. Les motrices et les rames seront livrées séparément à Tanger où elles seront assemblées avant la mise en service de la nouvelle ligne.

Comments